Archives de catégorie : Actualité

Dernières nouvelles concernant les Lundis Sans Viande

Canal Vie : Cuisiner pour les lundis sans viande

Marie-Michelle Garon, Émission « Solutions gourmandes à moins de 5 $ », Canal Vie

Diffuser Dimanche 18 novembre 2012 à 12h
Rediffusions : mardi 20 novembre à 5h, vendredi 23 novembre à 7h30 et 18h, samedi 24 novembre à 12h, dimanche 25 novembre à 8h

« Aujourd’hui, nous préparons des plats végétariens assez savoureux pour convaincre toute la famille que le végétarisme n’est pas qu’un choix écologique! Et toujours à moins de 5 $ par portion. »

Source : http://www.canalvie.com/emissions/solutions-gourmandes-a-moins-de-5/105874923-cuisiner-pour-les-lundis-sans-viande/

Des citoyens prudents face à leur consommation de viande

Laurentides Express – Point de vue Mont-Tremblant, 24 Octobre 2012

« Dans le tourbillon du rappel massif de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) pour des coupes de viande de boeuf cru ainsi que pour plusieurs produits de boeuf transformés de XLFoods, certains citoyens modifient leurs habitudes de consommation. »

Lire la suite : http://www.pointdevuemonttremblant.com/Actualites/2012-10-24/article-3106143/Des-citoyens-prudents-face-a-leur-consommation-de-viande/1

Bientôt à Québec – Clinique Renversante avec Anne-Marie Roy

Nutritionniste Anne-Marie Roy

Cet automne, la nutritionniste Anne-Marie Roy tiendra à Québec sa Clinique Renversante. Ce programme intensif de 12 semaines propose d’adopter une alimentation à base de végétaux afin d’aider les participants à renverser le diabète, l’obésité, l’hypertension, les maladies cardiaques, les troubles intestinaux, etc. Le suivi se fait en petits groupes à une fréquence d’une journée chaque deux semaines et comprend des cours de nutrition, des cours de cuisine, des démonstrations culinaires, une visite à l’épicerie, etc.

L’alimentation est la pierre angulaire pour contrôler et même renverser la plupart des maladies. Malheureusement, la population est mal informée. Des millions de personnes souffrent inutilement alors qu’il existe une cure efficace. En fait, les évidences scientifiques sont suffisamment nombreuses pour adopter une alimentation à base de végétaux. On n’a pas à attendre d’autres études, il faut agir maintenant.

Places limitées, alors si le programme vous intéresse et que vous désirez assister à la rencontre d’information, réservez votre place en écrivant à : quebec@cliniquerenversante.com ou par téléphone au 418-317-0120.
Pour plus d’information : www.cliniquerenversante.com

Le programme se compose de deux blocs de formation de deux heures. Six rencontres sont prévues (chaque deux semaines). Le coût est de 60$ par bloc de formation (moitié prix pour conjoint(e)). Un reçu pour fin d’impôt ou d’assurance pourra être émis lors du paiement.

À propros d’Anne-Marie Roy

Diététiste-nutritionniste graduée de l’Université Laval, elle prône l’alimentation responsable depuis près de 20 ans. Elle a reçu des centaines de personnes en consultation et passe son message à des milliers de personnes partout au Québec avec ses conférences, articles et entrevues à la télévision ou à la radio. Elle a enseigné la nutrition dans plusieurs écoles primaires et secondaires, à l’Académie Herboliste aux futurs herboristes et aux étudiantes Sages-femmes à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Co-auteur du livre Végétariens… mais pas légumes ! rendu best-seller au Québec.

Végés à temps partiel

Yvon Larose, Le Fil,  Volume 48, numéro 427, septembre 2012

« Tous les lundis, les deux concessionnaires alimentaires du campus mettront en vedette des plats végétariens et végétaliens. L’Université a pris le Virage santé il y a quatre ans avec une offre de menus et de mets sains à la grandeur du campus. Cet automne, les deux concessionnaires alimentaires Sodexo et Laliberté vont encore plus loin en consacrant, chaque lundi, une partie de leur offre aux plats végétariens et végétaliens. »

Lire l’article : http://www.lefil.ulaval.ca/articles/veges-temps-partiel-34023.html

Au ministère américain de l’agriculture, la quadrature du steak

Delphine Roucaute, Le Monde.fr, 30 juillet  2012

« La polémique est née dans les colonnes du journal interne du ministère de l’agriculture américain (USDA, United States Department of Agriculture), a grossi sur Twitter, avant de faire l’objet d’une apostrophe au Sénat le 27 juillet. Dans la rubrique concernant les nouveautés de la cantine, le journal interne de l’USDA a eu le malheur de mentionner une initiative largement répandue aux Etats-Unis depuis neuf ans : « Meatless Monday » (« Lundi sans viande »), une campagne publique incitant les Américains à ne pas consommer de viande le lundi. Il n’en fallait pas tant aux producteurs de viande pour dénoncer une initiative contraire aux intérêts de l’industrie que le ministère est censé soutenir. »

Lire l’article : http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2012/07/30/au-ministere-americain-de-l-agriculture-la-quadrature-du-steak_1740068_3222.html

La polémique est née dans les colonnes du journal interne du ministère de l’agriculture américain (USDA, United States Department of Agriculture), a grossi sur Twitter, avant de faire l’objet d’une apostrophe au Sénat le 27 juillet. Dans la rubrique concernant les nouveautés de la cantine, le journal interne de l’USDA a eu le malheur de mentionner une initiative largement répandue aux Etats-Unis depuis neuf ans : « Meatless Monday » (« Lundi sans viande »), une campagne publique incitant les Américains à ne pas consommer de viande le lundi. Il n’en fallait pas tant aux producteurs de viande pour dénoncer une initiative contraire aux intérêts de l’industrie que le ministère est censé soutenir.

L’humanité se rapproche de la capacité limite de la Terre

Louis-Gilles Francoeur, Le Devoir, 7 juin 2012

« Les trois principaux facteurs de détérioration de l’environnement en Amérique du Nord sont la dépendance chronique au pétrole, et en particulier au charbon pour la production d’électricité (le 2e consommateur au monde), les monocultures qui accaparent 74 % des surfaces cultivées pour huit espèces végétales, et la consommation de viande, laquelle exige pour les élevages sept fois plus de céréales que ce que consomment directement les humains. »

Lire l’article : http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/351856/l-humanite-se-rapproche-de-la-capacite-limite-de-la-terre