Tous les articles par LSV

Documentaire La Terre vue du coeur

La terre vue du coeur est un film, guidé par Hubert Reeves et réalisé par Iolande Cadrin-Rossignol. Au cinéma dès le 13 avril.

Synopsis
Ce documentaire est un film d’amour : amour de la planète, amour de la beauté, amour des générations futures. Il traite de l’enjeu majeur de notre époque : celui de la préservation de la biodiversité pour assurer notre propre survie en tant qu’espèce. À partir de son contact familier avec la nature, il témoigne de nos liens d’interdépendance avec les arbres, les plantes, les insectes, les animaux, sans oublier les étoiles et les autres humains. Ainsi, guidé par Hubert Reeves, nous nous transportons des étoiles jusqu’au fond des mers, des ours polaires aux forêts amazoniennes ; des terres agricoles aux ruches d’abeilles urbaines. Pour élargir nos horizons, nous allons à la rencontre de personnes inspirantes qui ont une connaissance actuelle de ces liens d’interdépendance et qui posent des gestes magnifiques, ingénieux et généreux pour renverser la vapeur et valoriser la vie. Par ce voyage audacieux, nous arrivons à saisir notre propre rôle dans la grande histoire qui se joue.

Ce film est une célébration du legs de Hubert Reeves. Il a consacré plus de 20 ans à militer pour la préservation et le renouveau de la biodiversité. Sa vision unique relie sa connaissance approfondie de notre histoire cosmologique à celle de son émerveillement pour la créativité de la vie. Cette vision magistrale, qui rejoint des millions de lecteurs et de spectateurs, est aussi fondée sur sa foi en l’humanité et en chacun de nous, en notre capacité d’être touchés, de développer une conscience de la beauté de l’existence et de plonger dans l’action en devenant créatif à notre tour.

Au final, nous avec ce documentaire, nous découvrons que, en dépit du climat catastrophiste dans lequel nous baignons, il est possible de voir la Terre avec notre cœur.

Conférence Élevage et environnement : impacts et alternatives

Conférence donnée par Stéphane Groleau à l’Université de Sherbrooke le 2 février 2017 dans le cadre du Défi Végane 21 jours.

Description : Les répercussions environnementales de l’élevage.

Pour approfondir :

Vidéos de recettes avec Jean-Philippe

Pour apprendre de nouvelles recettes, nous vous invitons à découvrir le site web les Cuisines de Jean-Philippe. Ce « cuisinier professionnel, passionné de bouffe, fou des légumes et des grains » réalise de courtes capsules vidéos avec ses meilleures recettes. On y retrouve des plats principaux, des desserts, des bouchées, des breuvages, des entrées, des soupes, etc. Quelques recettes: falafel, biscuits à la noix de coco, tofu général tao, bol de Buddah, fromage de noix, chili, maki sushi, et nombreuses autres.

Son but est de promouvoir une saine alimentation et le plaisir de cuisiner. Nous apprécions particulièrement le format des capsules vidéos, lesquelles sont brèves (moins de 2 minutes) et très appétissantes.

Visitez www.lacuisinedejeanphilippe.com

 

Ci-dessous, voyez un exemple de recette de burritos en 38 secondes!

 

Nouvelle édition de « Cowspiracy » sur Netflix

Depuis le 15 septembre 2015, une nouvelle édition du documentaire Cowspiracy : The Sustainability Secret est disponible en exclusivité sur Netflix (pour tous les territoires). Cette version contient une mise à jour des faits et informations, et les producteurs exécutifs sont Leonardo DiCaprio, Jennifer Davisson et Appian Way Productions.

Cowspiracy : The Sustainability Secret est un documentaire qui suit l’enquête d’un cinéaste à la recherche des secrets de l’industrie la plus néfaste pour la planète et sur les raisons qui poussent les leaders des groupes environnementaux à éviter la question.

L’élevage est responsable d’une plus grande part des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial que le transport. C’est aussi l’une des premières causes de déforestation, de perte de biodiversité, de désertification et de destruction des écosystèmes aquatiques. Malgré ces impacts dévastateurs, l’élevage continue de s’intensifier à un rythme effréné sans même que cette pratique soit remise en question par les leaders de la protection environnementale.

Aussi révélateur que Blackfish et inspirant que An Inconvenient Truth, ce documentaire à la fois choquant et drôle lève le voile sur les conséquences catastrophiques de l’élevage industriel pour la planète et propose un avenir durable pour une population en expansion.

Extrait :

Atelier – Cuisine Végétalienne – Alimentation vivante

Steven Lavoie

Date : Mercredi le 14 octobre 2015
Heure : 18 h à 21 h
Lieu : Cuisine du Centre Multifonctionnel de Sacré-Coeur-de-Marie, Thetford Mines

Optimisez votre énergie par l’alimentation vivante

Organisé par

Lundi sans viannde Thetford

Au programme

  • WrapsDémistification des guides alimentaires
  • Les aliments à éviter et à prévilégier
  • L’importance des enzymes
  • Recettes faciles et rapides
  • Plusieurs démonstrations culinaires
  • Plusieurs trucs et conseils de cuisine !

** Repas inclus **

Inscription

Nom & Prénom
Téléphone & e-mail



Pour information

418-334-2050 (Stéphanie)
gam.steph@gmail.com

Chef Steven Lavoie

Je suis en place dans le domaine de la restauration depuis les 15 dernières années et à travers mes expériences, j’ai pu développer mes différentes passions.

L’exercice de mes professions en tant que maître d’hôtel, serveur, chef cuisinier ou encore gérant de restaurant m’ont permis d’acquérir des connaissances, que ce soit au niveau des techniques culinaires, de la sommellerie et plus particulièrement de la cuisine santé.

Soucieux d’une alimentation sans produits chimiques, je recherche à mettre en avant les nutriments et les diverses vitamines afin de maximiser les propriétés des aliments et ainsi vous offrir une alimentation équilibrée qui prend en considérations les différents besoins de votre santé.

La cuisine santé que je propose est une cuisine vivante mettant en valeur les produits de provenance locale.

 

Sortie du film UNITY le 12 août 2015

UNITY est le nouveau film du réalisateur et scénariste de EARTHLINGS. Mettant en vedette plus d’une centaine de narrateurs invités, le film nous raconte comment malgré l’avènement de la science, de la philosophie et des technologies, aucun de ces domaines n’a apaisé l’envie des hommes de s’entretuer et de détruire la nature.

Présenté le 12 août 2015

  • À Québec à 19h au Cinéma Le Clap. Détails
  • À Montréal à 19h au Cinéma du Parc. Détails

Bande-annonce

Site officiel

unitythemovement.com

 

Livre : Le Végétarisme et ses ennemis. Vingt-cinq siècles de débats

Renan Larue, professeur de littérature française à l’Université de Californie, a récemment publié le livre Le Végétarisme et ses ennemis. Vingt-cinq siècles de débats. Disponible en ligne et en librairie, Le Végétarisme et ses ennemis retrace l’histoire de la longue querelle qui, en Occident, opposa et oppose encore les partisans du carnisme aux végétariens/véganes.

Le vegetarisme et ses ennemisEn effet, les discussions enflammées et belliqueuses qu’on retrouve sur les forums ou dans les commentaires sur Facebook ne datent pas d’hier, ni même d’avant-hier. Les carnistes d’aujourd’hui avec leur « Hitler était végétarien » ou « on a des canines pour manger de la viande » ou encore « on s’occupera des animaux quand tous les enfants auront à manger » n’ont pas inventé grand-chose. Ils sont seulement la version actuelle d’un discours carniste qui se fait entendre depuis l’Antiquité à chaque fois que des hommes et des femmes choisissent de ne pas faire souffrir inutilement des êtres sensibles.

Renan Larue nous emmène d’abord dans la Grèce antique et rapporte comment furent moqués les disciples d’Orphée et de Pythagore ; il rend compte des plaidoyers végétariens et même véganes et montre combien le refus de manger de la viande avait alors des conséquences extrêmement importantes. Car plaider la justice et la compassion envers les animaux impliquait de refuser le sacrifice sanglant et l’ensemble des institutions politiques et religieuses. Le végétarisme pouvait vous faire passer pour un moyen citoyen. Demandez à Sénèque, par exemple, ou à Porphyre !

Le voyage se poursuit avec une étude sur le judaïsme et le christianisme, qui, depuis ses origines, qui s’est montré féroce avec ceux qui ne veulent commettre aucune violence envers les bêtes. Pour Renan Larue, la méfiance et même les excommunications subies par les végétariens et les véganes s’expliquent par le fait que les théologiens n’ont jamais supporté que l’on puisse se montrer plus charitable que Jésus envers les animaux. Le Christ était spéciste et carnivore : il fallait l’imiter en tout point et ne pas croire que la compassion puisse concerner également les individus non-humains.

La troisième partie du livre est consacrée à ce que Renan Larue appelle la « renaissance végétarienne » et qui irait du XVIIIe siècle jusqu’au XIXe siècle. Pour lui, c’est à cette époque que le végétarisme renaît de ses cendres, grâce aux écrits de Voltaire, de Jean-Jacques Rousseau et de quelques autres. L’invention des mots « végétarisme » et « végétarien » et la création de la « Vegetarian Society » en Angleterre au milieu du XIXe siècle est un peu symbole de ce renouveau. Mais très vite, plusieurs membres éminents de cette société, dont Gandhi, considèrent que le végétarisme en lui-même est insatisfaisant… il ne faut pas seulement bannir la viande ou le poisson, mais l’exploitation des animaux ; il ne faut pas que les cages soient plus grandes, mais vides.

La quatrième et dernière partie du livre est le récit de la création de la Vegan Society et du succès grandissant du véganisme à travers le monde. Certes, de nombreux intellectuels tentent encore de protéger leurs privilèges spécistes, mais on sent que le vent est en train de tourner. Pour toutes les raisons que l’on connaît (santé, environnement, éthique animale), mais aussi d’autres qui concernent la sociologie ou la psychologie, il est fort probable que le XXIe siècle soit le théâtre de l’une des plus grandes avancées morales de nos sociétés humaines : l’adoption du véganisme. Tel sera, espérons-le, le dernier et le plus beau chapitre de notre histoire.

Bref, ce livre, qui nous fait découvrir des faits absolument fascinants sur l’histoire du végétarisme en Occident, et s’avère une lecture essentielle pour toutes celles et tous ceux qui s’intéressent au végéta*isme.

Il est à noter que Dr. Renan Larue passera l’été à Montréal et sera disponible pour accorder des entrevues aux médias québécois. N’hésitez pas à passer le mot si vous connaissez des médias qui pourraient être intéressés à l’interviewer.

Le végétarisme et ses ennemis : Vingt-cinq siècles de débats, Presses Universitaires de France, 2015, 324 pages. 37,95$. www.puf.com/Autres_Collections:Le_végétarisme_et_ses_ennemis

Projection de « Cowspiracy » à Québec

Le documentaire « Cowspiracy : The Sustainability Secret » sera présenté à Québec le 13 novembre à 19h.

Pour acheter des billets ou supporter la tenue de cet événement, participez à la campagne de socio-financement.

Cowspiracy : The Sustainability Secret est un documentaire qui suit l’enquête d’un cinéaste à la recherche des secrets de l’industrie la plus néfaste pour la planète et sur les raisons qui poussent les leaders des groupes environnementaux à éviter la question.

L’élevage est responsable d’une plus grande part des émissions de gaz à effet de serre au niveau mondial que le transport. C’est aussi l’une des premières causes de déforestation, de perte de biodiversité, de désertification et de destruction des écosystèmes aquatiques. Malgré ces impacts dévastateurs, l’élevage continue de s’intensifier à un rythme effréné sans même que cette pratique soit remise en question par les leaders de la protection environnementale.

Aussi révélateur que Blackfish et inspirant que An Inconvenient Truth, ce documentaire à la fois choquant et drôle lève le voile sur les conséquences catastrophiques de l’élevage industriel pour la planète et propose un avenir durable pour une population en expansion.

Projection en anglais, avec sous-titres en français.

Cinéma Cartier
1019 Avenue Cartier, Québec
Coût de 7$
13 novembre 2014, 19h

Pour acheter des billets ou supporter la tenue de cet événement, participez à la campagne de socio-financement.

L’événement, présenté par Voix Animale et Vegan Québec.