Joindre le mouvement
Soutenir le mouvement

L’humanité se rapproche de la capacité limite de la Terre

Louis-Gilles Francoeur, Le Devoir, 7 juin 2012

« Les trois principaux facteurs de détérioration de l’environnement en Amérique du Nord sont la dépendance chronique au pétrole, et en particulier au charbon pour la production d’électricité (le 2e consommateur au monde), les monocultures qui accaparent 74 % des surfaces cultivées pour huit espèces végétales, et la consommation de viande, laquelle exige pour les élevages sept fois plus de céréales que ce que consomment directement les humains. »

Lire l’article : http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/351856/l-humanite-se-rapproche-de-la-capacite-limite-de-la-terre

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Comments are closed.