Joindre le mouvement
Soutenir le mouvement

Le mouvement Lundi sans viande aux Phénix de l’environnement!

Le 9 juin prochain, le mouvement Lundi sans viande sera présent au Salon rouge de l’Assemblée nationale à Québec afin de participer à la soirée de remise de prix pour les Phénix de l’environnement. En effet, le succès du mouvement nous a amené à être en nomination parmi les trois finalistes dans la catégorie Consommation responsable! Évidemment, cette reconnaissance est le résultat de la collaboration entre de nombreuses personnes et organisations, et ce partout au Québec.

Autrement dit, bravo à nous tous!

————-

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Le mouvement Lundi sans viande aux Phénix de l’environnement 2011

Québec, 13 mai 2011 – Les AmiEs de la Terre de Québec sont fiers de souligner la sélection du Mouvement Lundi sans viande comme finaliste au Phénix de l’environnement 2011 dans la catégorie Organisme à but non lucratif volet consommation responsable. Ces prix représentent la plus haute distinction environnementale décernée au Québec et ils seront remis à l’occasion d’une cérémonie tenue à l’Assemblée nationale le 9 juin prochain.

« Nous sommes vraiment heureux d’avoir été retenus. Ainsi nous obtenons une reconnaissance face au succès que connait le mouvement au Québec et pour tous les efforts bénévoles investis. » s’exclame Stéphane Groleau, représentant des AmiEs de la Terre de Québec et porteur du dossier. En effet, en l’espace d’un an, vingt organismes et plus d’une trentaine de personnalités publiques furent rassemblés pour appuyer cette initiative. Dès le départ, la population ainsi que plusieurs médias ont réagit positivement.

Le mouvement québécois Lundi sans viande a pour but de conscientiser et de motiver un maximum de Québécois(e)s à remplacer, chaque lundi, leurs repas de viande par des mets à base de végétaux. « Le geste que nous proposons est concret et touche l’ensemble des québécois(e)s, quel que soit leur âge, leur profession ou leur niveau de revenu. » précise Carl Saucier-Bouffard, professeur d’éthique et co-fondeur. À travers des interventions médiatiques, des kiosques d’information et des conférences, le mouvement présente l’importance de réduire sa consommation de viande tant pour des raisons environnementales, de santé, de justice sociale et d’éthique animale. « D’un point de vue écologique, explique M. Groleau, notre initiative s’attarde à l’une des principales sources d’émissions de gaz à effet de serre et de gaspillage des ressources, soit le nombre beaucoup trop élevé d’animaux d’élevage. »

Pour Anne-Marie Roy, porte-parole et nutritionniste, « réduire sa consommation de produits animaux en faveur de mets à base de végétaux est à la portée de tous. Nous avons mis en place des ressources pour rendre ce geste encore plus facile à adopter. » À cet effet, pour faciliter la tâche des citoyen(ne)s, le site internet www.lundisansviande.net propose des recettes, des trucs ainsi qu’une liste de restaurateurs participants. Le mouvement aide aussi les entreprises, institutions, municipalités et groupes de citoyens qui aimeraient y prendre part. Si bien qu’aujourd’hui, ce sont plusieurs milliers de Québécois(e)s qui y participent chaque semaine. « D’ailleurs, notre mouvement québécois est souvent cité en exemple dans les médias des pays francophones et nous avons même l’honneur de figurer sur le site de l’organisation internationale Meatless Monday (www.meatlessmonday.com/the-movement-goes-global). Nous en sommes particulièrement fiers! » conclut Stéphane Groleau.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someonePrint this page

Comments are closed.